Producteurs

Bandeau-vert
Hof ter Vrijlegem

Circuits courts et partenariats commerciaux

Dès aujourd’hui, le groupe d’achat de produits non périssables de BEES coop collabore avec une quinzaine de producteurs belges, la plupart du temps en ligne directe, afin de proposer leurs produits aux coopérateurs.

BEES coop entend développer au maximum les circuits courts au vu de la relation mutuellement avantageuse qui en résulte : assurer un prix rémunérateur aux producteurs tout en proposant des produits frais et de haute qualité aux coopérateurs à un prix raisonnable.

Dans ce cadre, BEES coop est partie prenante du projet CHOUD’Bruxelles pour mettre en place, à Bruxelles, une chaîne logistique d’approvisionnement de produits locaux qui soit efficace et intelligente tant pour le producteur que pour le détaillant.

produit-2-carre

Des prix justes et accessibles

BEES coop porte une réelle volonté de soutien à l’économie locale en favorisant les producteurs locaux et/ou biologiques. BEES coop entend développer une politique de prix juste : un prix le plus accessible possible pour les consommateurs tout en rémunérant correctement le travail du producteur.

Si vous êtes producteur et intéressé de fournir BEES coop, merci de contacter la cellule Approvisionnement

fond

Le champ des possibles …

Des partenariats renforcés ? Les producteurs et BEES coop pourraient définir ensemble les plans de culture en début de saison. Cela permet d’assurer un revenu juste et garanti pour le producteur et un produit de qualité pour la BEES coop !

Des coopérateurs aux champs ? À terme, pourquoi pas ! En effet, la participation des coopérateurs (comme shift) à différentes étapes du travail en champ ou du travail post-récolte peut alléger le travail des maraîchers tout en allégeant le prix des produits.

La place des producteurs dans l’Assemblée générale

BEES coop est une coopérative de consommateurs. Néanmoins et en suivant sa volonté d’appui aux producteurs,  BEES coop leur garantit un espace d’expression et de décision au sein de son Assemblée générale via la possibilité de souscrire à des parts et de rejoindre la communauté BEES coop.

reunion-1

L’étiquetage comme outil de transparence et de sensibilisation

BEES coop met au point un système d’étiquetage clair et intuitif afin d’être le plus transparente possible sur la qualité et l’origine des produits qu’elle propose à ses membres. Ce système permet aux coopérateurs de faire leurs choix d’achats en connaissance de cause.

Le système d’étiquetage BEES coop est actuellement en développement. Il reprendra des informations sur le mode et les conditions de production, l’origine et le mode de distribution.

D’autres outils de sensibilisation tels que des ateliers culinaires, de transformation de légumes ou des rencontres avec les producteurs permettront également d’interpeller le public diversifié du magasin à la problématique et de l’encourager à soutenir l’agriculture paysanne !

Choud’Bruxelles

Choud’Bruxelles est un projet de recherche en cocréation entre le réseau des GASAP, BEES coop et Qalinca (centre de recherche en logistique de l’ULB), financé par Innoviris.

L’objectif :

  • réduire l’impact environnemental des livraisons à Bruxelles
  • développer un système performant de livraison en circuit court en région de Bruxelles-Capitale
  • diminuer le coût du transport en maximisant la logistique

Comment ?

  • via un travail en amont de la chaîne de production
  • via la mise en place d’un outil informatique d’analyse du fonctionnement actuel de la  chaîne logistique
  • via le développement d’un software permettant d’assortir les besoins des différents acteurs
IMG_5724

Les producteurs

babylone

Brussels Beer Project

Olivier de Brauwere

En quoi le modèle de supermarché participatif vous paraît-il intéressant ?

« C’est un projet win-win-win. Pour les producteurs/fournisseurs d’abord, qui ont un partenaire à leur taille pour casser les modèles de la grande distribution dans lesquels il est difficile de négocier. Pour les participants au projet ensuite, qui trouvent une manière ludique de s’impliquer dans un projet. Et enfin, indirectement, pour la société car elle permet aux fournisseurs et à la communauté de trouver une place pérenne avec à la clé des produits de qualité. »

Pourquoi soutenez-vous le projet BEES coop?

« BEES coop partage des valeurs communes avec notre projet (Brussels Beer Project) telles que la qualité du produit et l’implication de la communauté dans le projet. En plus de cela, BEES coop peut compter sur une équipe pro, sympa et dynamique, ce qui est le fondement de tout projet durable. »

En quoi un tel projet répond-il à vos rêves / espoirs de changement ?

« Un modèle comme celui de BEES coop est génial car réplicable dans toutes les villes. Pour preuve l’inspiration qui vient des USA. Il a donc le potentiel d’offrir une alternative au modèle de la grande distribution. »

http://beerproject.be/

Shiitake

Le champignon de Bruxelles

Sevan

« Le champignon de Bruxelles soutient pleinement la BEES Coop pour deux raisons essentielles.

Tout d’abord, parce que grâce à son modèle coopératif, la BEES Coop démocratise l’alimentation saine et durable à Bruxelles. En effet, trop de distributeurs appliquent des marges incongrues sur les produits bio, ce qui les rend inaccessibles pour une partie importante de la population. Le modèle coopératif présente une réelle solution à cette dérive et permet à des produits parfois considérés comme « luxueux » d’être présents dans l’assiette de TOUS les Bruxellois.

Ensuite, si nous voulons un monde plus juste pour demain et une alimentation qui respecte la santé de l’homme et celle de la planète, chacun doit faire sa part de travail. Au niveau citoyen, il s’agit de s’engager personnellement pour une alimentation plus saine et plus durable en questionnant le modèle actuel, la provenance des produits que l’on consomme et la manière dont ils ont été produits. La BEES Coop facilite ce genre de comportement citoyen et encourage une consommation responsable en permettant à tout un chacun de participer au cycle alimentaire. Nous souscrivons pleinement à leur projet et à la démarche participative avec laquelle ils fonctionnent. »

lechampignondebruxelles.be/

ob_89286e_arbre-a-savon-logo-giddyup2

L’arbre à savon

Valérie Tubé

– En quoi le modèle de supermarché participatif te paraît-il intéressant ?

« Le modèle participatif est exactement dans la mouvance actuelle. En effet, les initiatives citoyennes, individuelles sont de plus en plus nombreuses car je pense que les personnes désirent prendre elles-mêmes leur présent en main en matière de consommation par exemple ici, par réaction au plein pouvoir de l’industrie qui ne laisse aucun choix (ou si peu), ni aux consommateurs ni aux producteurs. »

– Pourquoi soutiens-tu le projet BEES coop ?

« Car c’est une équipe de jeunes, tous super dynamiques et positifs, qui osent proposer une alternative sociale et humaine, basée sur leur philosophie et non pas sur la seule recherche du bénéfice financier, donc à contre-courant! »

– En quoi un tel projet répond-il à tes rêves / espoirs de changement ?

« De mon côté j’essaye au quotidien de prendre des décisions qui vont dans le sens du « durable » et ce projet correspond à ma philosophie. On dit que l’homme est condamné à devenir intelligent ou à disparaître » alors je rêve en la multiplication de telles initiatives, tels de petits grains de sable ! »

larbreasavon.be

Barbeverte

Barbe Verte

Eric Capitaine

– En quoi le modèle de supermarché participatif te paraît-il intéressant ?

« Il faut une alternative à la grande distribution actuelle. Grande distribution et agroalimentaire sont deux secteurs qui recherchent avant tout le profit ; ni la qualité ni le bien-être ni la satisfaction des consommateurs. Il est grand temps de se prendre en main et de cesser de dépendre du bon vouloir de ces intermédiaires qui se gavent sur le dos de la qualité des biens et des services de consommation qu’ils proposent. »

– Pourquoi soutiens-tu le projet BEES coop ?

« Je crois que chaque personne a un rôle à jouer et c’est en s’impliquant dans de pareils projets coopératifs que chacun peut se révéler et apporter une part de son savoir-faire. On a tous quelque chose d’utile à amener à la communauté. »

– En quoi un tel projet répond-il à tes rêves / espoirs de changement ?

« Le projet de supermarché coopératif de Bees Coop m’apparaît donc comme la solution pour une consommation plus régulée, à taille humaine et respectueuse de l’environnement. Des valeurs que nous partageons en tant que producteurs, consommateurs et humains. Sortir du modèle de grande distribution classique me semble une inéluctable nécessité à la construction d’un monde plus temporisé, parcimonieux et tourné vers l’humain. »

www.barbeverte.be