Pourquoi une coopérative ?

Bandeau-vert

À l'origine

Le secteur agro-alimentaire industriel a des effets négatifs sur l’environnement et les conditions de travail des producteurs. Les alternatives existantes (achats en circuit court, commerces spécialisés, etc.) font face à des limites récurrentes :

  • prix peu accessibles dans les commerces spécialisés
  • engagement et organisation imposants pour les groupements d’achats et la vente directe
  • gamme limitée de produits
  • peu de mixité sociale
  • fréquentation souvent limitée à un public averti
produit-6

D'où venons nous ?

dispaching-2

Lancé en septembre 2014 par un groupe de citoyens issus principalement du Réseau ADES, le projet BEES coop s’est rapidement concrétisé autour d’un groupe d’achat tout en travaillant sur l’ouverture du supermarché.

Nous avons testé notre modèle pendant plus d’un an grâce à notre Labo-Market. Le BEES Labo-market nous a permis de lancer la dynamique participative et de nous former au métier de distributeur.

Depuis septembre 2017, le supermarché BEES coop est en phase test jusqu’à décembre 2017. L’occasion de nous familiariser progressivement à la gestion, l’approvisionnement et le travail des membres.

L’ouverture officielle est prévue au mois de janvier 2018.

Nos sources d'inspiration

L’inspiration initiale provient de la Park Slope Food Coop et de La Louve à Paris. Park Slope Food Coop est un supermarché coopératif de 1000 m² à New York. Chacun des 16 000 membres coopérateurs que compte la PSFC participe activement à son fonctionnement en y consacrant 2,45 heures de travail par mois. En échange de ce travail, ils peuvent acheter des produits variés et de qualité à un prix relativement bas.

3-coop

BEES coop Outre-Atlantique

Trois de nos membres sont partis visiter des modèles de coopératives à Brooklyn et Montréal. Voici un récit de leur voyage !

Visite de BEES coop à Park Slope